Les liens Tout sur le webmestre Livre d'or Ecrire au webmestre Statistiques du site
 L'actualité
 Philosophie du site
 Les entretiens
 La plančte des arbitres
 L'univers des joueurs
 Sympa, ce tournoi !
 Les échecs insolites
 Rire est le propre de l'homme
 Les échecs, notre passion !
 Divers

fnaf 1



 
 Site en sommeil... Posté le : 02-09-2007

 

C'est la rentrée ! En ce qui me concerne, c'est une rentrée particuličrement chargée. Les occupations ne manquent pas et les journées ne sont hélas pas extensibles. Conséquence : il me semble nécessaire de mettre certains loisirs entre parenthčses pendant quelques temps. Pas le temps de jouer aux échecs, pas le temps de jouer ŕ l'arbitre, pas le temps de jouer au webmestre ! Le site est donc en sommeil.

 

Allons bon, prendre un peu de recul, c'est souvent bénéfique, ça permet de revenir plus disponible et plus frais que jamais pour se consacrer au noble jeu !

 

A bientôt !

 

 Jeux en ligne

jeux de zuma  Jeux d'Echecs en ligne

 Bonnes vacances ! Posté le : 09-07-2007

 

 

L'été est une période fantastique pour les joueurs d'échecs : de merveilleux tournois sont organisés aux 4 coins de la France. Et enfin, pendant la seconde quinzaine d'aoűt, le championnat de France vous tend les bras ŕ Aix-les-Bains, comme en 2003. La belle station savoyarde est ŕ mon avis un endroit idéal pour pratiquer le roi des jeux  tout en passant des vacances idéales.  Le fameux  Lac du Bourget, qui a inspiré  Lamartine, ne peut que vous plaire ! 

 

...bonnes vacances ŕ tous !

 

 

 Semaine du 2 au 8 juillet 2007 Posté le : 01-07-2007

 

 

  la pensée de la semaine :

 

.../... Les arbitres jouent ŕ la belote russe sous le diagramme géant.

Et le président de la toute puissante FIDE cure les ongles du ministre soviétique de la culture,

devant la fičre devise "nous sommes une famille unie" .../...

 

Jean-Benoît THIRION, Contes de l'échiquier, le coup impossible

 

 

 

  Votre signature pour aider les handicapés avec le F.E.P.H.

 

Vous connaissez probablement une personne handicapée parmi les joueurs d'échecs que vous fréquentez. Certes, les clubs,  les fédérations nationales d'échecs ainsi que la FIDE font des efforts ŕ leurs niveaux pour toujours mieux  accueillir ces personnes. Les loisirs et le sport, c'est important pour tout le monde ! De façon plus générale, il faut que chaque handicapé trouve dignement sa place dans la société. Par exemple, trop souvent, se rendre au travail (mais aussi au club d'échecs, au resto, au cinéma, au spectacle) est trčs difficile, ne serait-ce qu'en raison ŕ l’inaccessibilité des transports en commun. Et les revenus des handicapés sont en général plutôt faibles. Dans l'ensemble des pays de l'Union Européenne, les pouvoirs publics peuvent et doivent  "en faire plus"  pour aider les handicapés, qui, en quelque sorte, sont victimes d'une certaine forme de discrimination. 

Le FEPH représente les personnes handicapées dans l’Union européenne et propose des mesures concrčtes. C'est donc sans hésiter que j'accepte de relayer cette info du FEPH, dans l'espoir que de nombreux joueurs d'échecs apporteront leur soutien !  
Si la pétition du FEPH "1 million for disability" recueille un million de signatures (pour l'ensemble de nos pays), de légitimes revendications jusqu'ici  trop peu entendues seront examinées au plus haut niveau de l'Union et cela sera suivi d'effets, assurément. 

Le 4 octobre, la pétition sera remise officiellement au Parlement Européen, ŕ Strasbourg, tandis que diverses opérations se tiendront ŕ Bruxelles, lŕ oů sičgent les Autorités Européennes. Pour que tout ceci ait du poids, il faut que le challenge du million de signatures soit atteint !  Alors, signez les amis !

 

 Cliquez ici pour en savoir plus

 

 

    Division Nationale Jeunes : and the winner is... Cannes

 

Année faste pour Cannes : les jeunes Cannois (coach : Romuald DelaBacca) sont champions de France par équipes ! Bravo les frčres de la Côte !

Cette compétition, relativement récente, est incontestablement une grande réussite fédérale. Ceux qui s’intéressent un peu ŕ l’histoire du roi des jeux en France se rappellent que la premičre édition date de 1986 .La paternité en revient au Lillois Yves Lamorelle. Une sacrée bonne initiative. Oui bon, ça ne nous rajeunit pas tout ça, mais ce fut quand męme un événement majeur qui vaut la peine de ne pas ętre enseveli dans les oubliettes, non ? En tous cas, c’est sűr : la création de ces interclubs réservés ŕ nos chčres tętes blondes a largement contribué ŕ hisser le niveau général.

 

  La Roche sur Yon

 

C’est ŕ La Roche-sur-Yon que se tiendront les prochains championnats de France Jeunes (individuels) du 20 au 27 avril 2008.

 

  La Coupe de France, des Roos et des roses

 

Quel bonheur en ce beau dimanche de juin d'aller faire un petit tour au Sénat, pour assister ŕ la finale de la Coupe de France !  Depuis l'an 2000, le glorieux Palais du Luxembourg accueille notre finale. Cette année, Strasbourg-Montpellier, quelle somptueuse affiche ! Le souvenir de deux illustres personnages des échecs me traverse l'esprit : le Strasbourgeois Michel ROOS et le Montpelliérain Jean-Claude LOUBATIERE. Je pense ŕ eux.

 

Attention au départ ! Tout commence par un gag. Juste avant de sauter dans mon TGV Lille-Paris (vive le wifi dans les gares !), je jette un coup d'oeil sur le site de Fédé...oů je lis que "Montpellier aura les blancs sur les échiquiers 1 et 4, Strasbourg aura les noirs sur les échiquiers 2 et 3". 

Cocasse, non ? Allons bon, c'est sans importance,d'autant plus qu'ils ont corrigé ça dans la journée. D'ailleurs, pour cette belle finale, la F.F.E a réussi la prouesse du "zéro défaut". Et quand c'est bien, il faut le dire ;-) ! Dans le confort feutré de la salle Médicis, nous assistons ŕ un bien bel événement. C'est un lieu idéal pour une compétiion d'échecs, męme si on est toujours un peu surpris par le sérieux des contrôles ŕ l'entrée. On a droit ŕ la totale : gendarmes, pičce d'identité, portique comme dans les aéroports, examen du sac et tout le barouf.

 "- Comment, M'sieur le gendarme,  pourquoi j'ai un sac ŕ dos ? Ben, je suis un joueur d'échecs, je ne me déplace pas sans  un micro-ordinateur portable, un appareil photo, un échiquier portatif et un Palm. Et ça ? Ben, c'est mes tartines dans du papier alu, pour la route.  Non, non, c'est juste pour moi tout seul, pourquoi cette question ? Comment ?  D'habitude, les gens ne viennent pas avec des tartines au Palais du Luxembourg ? Ah bon ? Et ça ? Ben y a une petite laine, un parapluie, un Kway, parce qu'on ne sait jamais, vous savez nous les chtis, on est prudent oh la la".  Pour remercier le gendarme de sa patience et de sa compréhension, je propose de  raconter l'histoire du nain déguisé en saucisse avec l'accent Lillois ou Dunkerquois, au choix. Il décline l'offre, trčs pro. Je passe le portique.

 

 Cette petite formalité accomplie, j'entre dans le Saint des Saints, pour assister gratuitement ŕ deux Coupes au lieu d'une. Les féminines sont en effet présentes elles aussi (match Vandoeuvre - Clichy). L'écran géant est parfait, la lumičre idéale. Les commentaires sont de grande qualité Ce Pavel TREGUBOV, quel talent ! Grâce ŕ lui, męme moi, je comprends ce qui se passe sur l'échiquier, c'est dire ! Accueil amical de la part de Christian Cureau, le cupbigboss. Męme Jean-Claude MOINGT, le fédébigboss,  est de bon poil.  Il faut dire qu'un nouveau partenaire vient d'ętre déniché, et c'est une bonne nouvelle pour l'avenir des échecs. JCM, cordial et ouvert,  me présente  Jean-Pierre VAUDON, le Directeur de LTVi. Car ŕ l'occasion de ce match, il y a une cerise sur le gâteau : certes ça passe sur le net de façon habituelle, mais en plus, c'est intégralement filmé. A voir en direct ou en différé sur  alibitivi.com  . Une pure merveille ! Assurément un partenaire de qualité pour la FFE. A l'heure oů l'on ne parle plus que de podcast, de télévision sur internet, d'environnement virtuel, les joueurs d'échecs basculent avec succčs dans le 21čme sičcle. Prometteur.

 

Le match est lancé. Tiens, les féminines ne jouent pas ŕ la męme cadence. C'est dommage.  Mais de toutes façons,  il n'y a pas photo, la dream-team de Clichy fait le ménage ŕ la vitesse grand V :  4 - 0. Rideau.

 

 

 

Le coach, les roses,  les 4 Grâces

Clichy gagne le Top 12 féminin 2007

 

Du côté de la Coupe de France, le combat est autrement plus serré.

 

Acte I : alors que Libizewski (2486) ne parvient pas ŕ neutraliser Rozenthalis (2578), le solide MI Strasbourgeois Daniel ROOS (2414), avec les noirs, partage le point avec le talentueux et tout nouveau Grand Maître Sébatien MAZE (2506). Le jeune GM semble quelque peu éteint, allez savoir pourquoi. Score 1-0 pour Strasbourg ... mais il reste deux échiquiers, tout est encore possible....

 

Acte II : G. Kallai (2491) se fait peu ŕ peu manger par le Montpelliérain Hicham HAMDOUCHI (2598). Score 1 ŕ 1.  Le match est tendu. J'ai ŕ peine le temps de sortir dans le hall, histoire d'échanger quelques petits potins. Y a un type qui cherche une planque pour fumer une clope en cachette. Pas possible, il y a des caméras et les gendarmes qui sont dans les parages, aussi polis soient-ils, n'ont pas l'air commode. Rentrons vite.

 

Acte III : tout se joue entre Jean-Louis ROOS (2345) et Glenn FLEAR (2476). Chic, si c'est une nulle, il y aura un départage en rapid-chess !  La spectatrice assise devant moi s'endort. Du haut de sa cabine, le commentateur le remarque et le signale. Son voisin la réveille d'un coup de coude. "C'est pas le moment de dormir, c'est le moment-clé du match" s'exclame  l'homme derričre le micro. Il a raison. Et le moment-clé s'annonce plutôt mal pour le club de la présidente Sylviane MILLET. Le Strasbourgeois n'a pas l'air d'un tendre. Il est impressionnant. Impassible. imbattable. Il ne quitte jamais son sičge, les yeux rivés sur l'échiquier. Un modčle de joueur d'échecs, en somme. Glenn FLEAR, męme avec plus de 100 points ELO en sa faveur, ne rigole pas du tout. Dans le public, on  commence ŕ murmurer qu'avec Jean-Louis ROOS aux manettes, sérieux et tout et tout,  on n'aura pas droit au départage. Pas de bol pour les amateurs de rapid-chess, il n'est pas du genre ŕ flancher :-).  Effectivement, tout comme son frčre Daniel, il ne fera aucun faux pas. Quel talent ! Score 2 ŕ 1.  Rideau. Le club qui a gagné le plus grand nombre de fois la Coupe de France vient de récidiver.  Bravo Strasbourg ...et  bravo Montpellier, brillant finaliste. Et bravo la Fédé.  Vous nous avez offert un beau match !

 

 

Un moment fort : Glenn FLEAR abandonne

... Strasbourg gagne la Coupe de France 2007  !

 

 

 L'arbitre, le directeur, les Roos, le président

 

 

Démenti : suite ŕ la parution de cet article, Sébastien m'a signalé que JB Mullon s'était amusé au micro en affirmant qu'il était allé se coucher ŕ 6 heures du mat. En fait, ce n'était qu'une blague ! Le jeune GM, ŕ qui je présente mes excuses et mon témoignage de sympathie, était trčs motivé pour cette finale. Il est tombé sur un super Daniel Roos, voilŕ tout !

 

 Semaine du 24 juin au 1er juillet 2007 Posté le : 23-06-2007

 

  La pensée de la semaine :

 

Les grandes formes artistiques nécessitent une certaine connaissance du monde,

une expérience profonde des relations humaines.

Il n'en va pas de męme de ces autres activités abstraites

oů le talent est la clé et l'expérience n'est qu'un complément.

Je veux parler de la musique, des mathématiques, des échecs.

 

Arturo PEREZ-REVERTE

(Le tableau du maître flamand)

 

  Finale de la Coupe de France au Palais du Luxembourg

 

Ce dimanche 24 juin, Strasbourg - Montpellier, une bien belle affiche !   Voir le communiqué de presse de la F.F.E en cliquant ici.

 

 

 Courrier des lecteurs (ŕ lire en cliquant sur le bouton "divers")

 

Vous y trouverez notamment quelques annonces de tournois.  Dernier message en date : l'annonce passée par  Bernard Ramazotti. Amis joueurs d'échecs, ne manquez pas de passer par Hyčres si vous ętes dans le Sud !

 

 

   A gauche toute ;-)  !

 

Le saviez-vous ? L'automate joueur d'échecs de Kempelen jouait de la main gauche !

Pour en savoir plus, cliquez ici

 

 

 

    Revues échiquéennes : vers le développement durable ?

 

Bachar KOUATLY fut le  premier Grand Maître français. Un événement historique ! Plus récemment, Bachar a retroussé les manches pour piloter Europe Echecs, ce grand mensuel échiquéen fondé par le regretté Raoul BERTOLO.  Dans un article paru dans EE N° 567 (juin 2007), Bachar revient sur ces dix années passées ŕ la tęte d’Europe Echecs.  Certes, c'est intéressant mais cet article comporte une erreur qui m'interpelle. Bachar écrit :

 

" pendant toutes ces années, l’indépendance d’Europe Echecs dut subir la concurrence sauvage et injuste d’Echec et Mat qui était financé par les licences de maničre illégale ".

 

Bachar se trompe, sans doute par manque d'informations fiables ou en raison des nombreuses rumeurs totalement infondées qui ont circulé. Il n'y a pas eu financement illégal. La justice de notre pays, jadis dűment saisie, a tranché. Bričvement, rappelons que Jean-Paul TOUZE avait justement fait un procčs sur ce point précis. Ce procčs-lŕ, il l’a perdu. Jean-Paul (cette honnęteté intellectuelle l’honore) l’a d’ailleurs publiquement fait savoir bien qu’il fut ŕ cette époque l’un de nos plus farouches opposants. C’était son droit de ne pas ętre d’accord avec les conditions dans lesquelles est née la revue fédérale et de " faire passer la justice ". Celle-ci a fait son travail, elle a dit que tout était légal, il n’y a plus ŕ y revenir. Nul ne doit publier des propos contredisant ainsi une décision de justice. 

 

Alors parlons net : non, Bachar, non, jamais la F.F.E n’a mis les pieds dans l’illégalité du temps de la présidence de Jean-Claude LOUBATIERE. Ni pour financer la revue fédérale, ni pour quoi que ce soit d’autre ! Il ne faut pas affirmer  le contraire, męme par méconnaissaisance des dossiers. Ce serait salir la mémoire de JCL, un homme intčgre qui a beaucoup donné pour faire progresser le noble jeu. Ce n'est assurément pas ce qu'a voulu faire Bachar en écrivant son article, j' en suis convaincu, d'autant plus que, ŕ mon avis, son article est vraiment intéressant et mérite qu'on y pręte la plus grande attention. Par exemple, c'est ŕ la fois édifiant et attristant de lire ce qu’il ressent :

 

" Personnellement, j’eus les meilleures relations avec Jean-Claude Loubatičre qui m’aida en tant que joueur jusqu’ŕ ce que mon destin s’associe ŕ celui d’Europe Echecs. Ensuite, ce fut malheureusement de la part de la FFE une bataille systématique pour affaiblir voire éliminer une entité indépendante qui avait l’outrecuidance de dire des choses désagréables ".

 

Bachar a tort de penser cela. Jamais la F.F.E n’a eu l’intention de nuire ŕ Europe Echecs. Quand męme, l'aigreur éprouvée par Bachar ŕ l’encontre des dirigeants que nous fűmes est ŕ mettre ŕ notre passif car cela démontre qu’ŕ cette époque un dialogue ouvert, cordial et constructif n’a jamais été mis en place. Ni avec Bachar KOUATLY, ni avec Gambisco, ni avec d’autres. N'aurait-il pas fallu définir de façon consensuelle la ligne éditoriale ? Sans doute. N'aurait-il pas fallu ętre essentiellement "revue fédérale" plutôt qu'occuper tout le terrain ? Sans doute. Et en plus, l'AG qui a donné naissance ŕ Echec et Mat ne comportait pas ce point ŕ l'ordre du jour. Cela a-t-il créé un malaise ? Sans doute.

 

Et l’aigreur exprimée par Bachar ŕ l’encontre des dirigeants actuels (par exemple ŕ propos d’ACPO et echecs.com) soulčve également des interrogations qui méritent d'y porter attention. Cela démontre-t-il qu’aujourd’hui comme hier, les enjeux liés aux publications échiquéennes en France sont encore et toujours abordés par la F.F.E de façon aussi maladroite qu’autrefois ? Y a-t-il analyse exhaustive de la situation ?  Le poids du passé est-il suffisamment mesuré et pris en compte ?

 

Quoi qu'il en soit, sous-tendu par tout cela, en ce début de 21čme sičcle, un challenge incontournable doit ętre mené ŕ bien.  Revue fédérale, revue(s) privée(s), sites webs persos, sites pros, militants bénévoles d’une part et professionnels (qu'il faut aider ŕ gagner correctement leur vie) d’autre part : tous ces acteurs échiquéens sont tissés les uns et les autres, il convient donc de définir comment tout cela peut et doit s’articuler, afin de créer un canevas harmonieux.

 

C'est un chantier intéressant, alors que la pratique du noble jeu dans sa forme traditionnelle est en pleine mutation, et alors que les pratiques culturelles et sociales de nos contemporains changent.  Internet a ses limites. Les revues sont indispensables. A mon humble avis, c'est clair :  nous avons besoin d'Europe Echecs (qui nous émerveille depuis des décennies, qui nous offre chaque mois des articles de grande valeur et qui n'a pas son pareil pour rendre compte des grands événements) ... et nous avons besoin d' Echec et Mat revue fédérale mensuelle, conçue pour ętre un véritable outil qui booste les effectifs en mettant en valeur nos clubs, nos CDJE, nos ligues, nos tournois, notre Fédé, notre vie associative. Deux registres différents, qui rendent possible une coexistence harmonieuse, non ? Tout le monde a tout ŕ y gagner !  C’est une affaire de développement durable, comme on dit de nos jours :-) !

 

 Semaine du 18 au 24 juin 2007 Posté le : 17-06-2007

 

  La pensée de la semaine...

 

Aprčs la tempęte plutôt violente qui a sévi dans notre région, j’ai ma toiture qui perd ses tuiles !  Heureusement, tout s’arrange grâce ŕ un jovial et éminent couvreur* qui, en véritable homme de l’art, est venu réparer les dégâts de main de maître. Et en plus, je lui dois la pensée de la semaine :

 

Quand un chtimi se gratte devant,

C’est qu’il va faire mauvais temps,

Et quand il se gratte le …

C’est qu’il ne fera pas beau non plus !

 

 

 

* t'as vu, j'ai parlé de toit...

 

  Quel avenir pour le sport ? Quid de la vie associative ?

 

Le ministčre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative vient de disparaître pour ętre morcelé entre un secrétariat des Sports et un secrétariat ŕ la Jeunesse, tous deux rattachés ŕ un ministčre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Les premičres interventions de notre nouvelle ministre de tutelle ne sont pas de nature ŕ rassurer. La C.G.T (par le biais d'un communiqué de presse) est le premier organisme qui exprime clairement et publiquement la perplexité générale : " Quid de la vie associative ? Le sport se résume -t-il seulement au "sport c'est la santé" et ŕ "l'élitisme" ?  ". La C.G.T réitčre son souhait de la mise en place d'un ministčre de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative qui maintienne l'aspect éducatif, développe l'emploi dans le monde sportif et associatif, et aide ŕ la mise en œuvre des pratiques pour tous, avec égalité d'accčs sur l'ensemble du territoire.

Allez savoir pourquoi, mon petit doigt me dit que sans tarder tout cela sera ŕ suivre de prčs, comme on dit...

 

  A la découverte de la Commission Technique :

 

Pour lire l’interview de Sylvain RIVIER, cliquez ci-contre sur le bouton " les entretiens ".

 

 

A bientôt !

Bonne et joyeuse semaine ŕ tous !

 

 

 

 Semaine du 11 au 17 juin 2007 Posté le : 07-06-2007

 

   La pensée de la semaine :

 

Attendons un peu pour finir plus vite.

Francis BACON

 

  Bravo Clichy et merci le Top !

 

Top 16 : Clichy vient de remporter le titre de champion de France des clubs de la Fédération Française des Echecs. Je crois avoir lu quelque part que c’est la 9čme fois que ce club francilien est couronné. Si l’on y ajoute les bons résultats que les Clichois ont l’habitude d’obtenir en Coupe de France, quel formidable palmarčs ! Chapeau bas ! La derničre ronde du Top 16 fut fantastique, avec notamment le beau combat Cannes - Paris, ŕ qui le titre échappe en raison de la vaillance des Cannois. Etienne BACROT (de retour d’Elista in extremis aprčs son match contre KAMSKI) était présent, c’est dire l’importance que les parisiens accordaient ŕ cet ultime match. Petite déception : il est quand męme étonnant qu’Etienne ait quitté la salle illico presto (aussitôt sa partie annulée) et n’ait pas daigné ętre présent ŕ la cérémonie, aux côtés des autres joueurs de son équipe, 3čme sur le podium. C’est un manque d’égard vis ŕ vis des organisateurs, dont les efforts méritent respect et éloges, me semble-t-il. Mais probablement Etienne était-il fatigué ? Quand męme, il faudra bien qu’un jour les joueurs d’échecs prennent conscience que lorsqu’ils participent ŕ une compétition par équipes, ils ne sont pas sur place en tant qu’individus. En revanche, merveilleuse démonstration de fair-play et de sportivité de la part de nos amis Cannois en général et de Damir Levacic en particulier, le Poulidor des échecs qui en dépit de son amertume s’est empressé de féliciter chaleureusement les champions ! Je suis réellement fier d’ętre un supporter de Cannes, tout chtimi que je suis ! Enfin, je trouve un peu navrante la photo des champions de France (que l'on a pu voir sur le web) : il viennnent d'ętre couronnés, ils sont joyeux (et c'est super!) mais ils sont un tantinet débraillés alors que la plupart des équipes (dont Clichy) dispose de superbes maillots aux couleurs de leurs villes respectives, ce qui donne quand męme fičre allure ŕ cette compétition d’échecs. Cette photo ne rend donc pas bien compte de la mesure de ce grandiose championnat national, et c'est un peu dommage. Allons bon, ce n’est pas bien grave, et ne faisons pas la fine bouche : merci ŕ tous les acteurs (les joueurs, les organisateurs, les arbitres) qui nous ont offert des émotions, de fameuses parties, une compétition intéressante et surtout un beau suspense jusqu'au dernier jour !

 

   Aucune pub, non merci...

 

J'ai été contacté pour passer de la pub sur mon site perso. Je l'avais déjŕ été pour passer des bandeaux publicitaires (liens vers n'importe quoi). Ma réponse fut négative. Je viens de l'ętre  ŕ nouveau cette fois par une maison d'édition (de qualité) pour "promouvoir" (horrible mot) un livre (peut-ętre trčs bon, mais peu importe). Ma réponse est également négative, naturellement. Percevoir de l'argent et faire de la "pub", c'est  ne plus ętre une plume libre : je parle de ce qui me plait, quand ça me plait, comme ça me plait, et me proposer de l'argent est le plus sűr moyen pour que nous en restions lŕ. La personne qui m'a contacté a été surprise, voire choquée, par ma réponse. Sa surprise démontre que de nos jours l'argent sous-tend tout.   Quelle triste époque, quelle triste société. Tout devrait donc ętre lié au  fric, męme le roi des jeux ? Bof, un loisir comme ça, non merci... 

 

 GM le GM

 

Grâce aux conseils avisés du talentueux GM Gilles MIRALLES, vous allez pouvoir acheter exactement ce qu’il vous faut pour jouer aux échecs et progresser. Ne manquez pas de visiter le site ECHEC ET MATERIEL : livres, jeux, logiciels, pendules. Une bonne adresse !  Tél : 04 50 39 72 57

www.echecetmateriel.fr

On peut par exemple s’y procurer un outil véritablement extraordinaire pour apprendre en s’amusant : LA METHODE PAR ETAPES. C’est vraiment un instrument pédagogique parfait pour les clubs et les écoles d’échecs. Pour chaque niveau (oh…pardon..chaque " étape ") on dispose d’un livre de l’instructeur, qui complčte avec intelligence le livret fourni ŕ l’élčve. Il y a 5 étapes. Les bons bouquins qui témoignent d’une bonne connaissance échiquéenne théorique de la part des auteurs sont nombreux. Les méthodes qui témoignent ŕ la fois d’une bonne connaissance échiquéenne et d’une fameuse maîtrise didactique sont beaucoup plus rares. Il me semble que "LA METHODE PAR ETAPES" réunit ces deux qualités !

 

   Pas trop le temps de m'occuper de jeu d'échecs et du site, sorry !  Les valises sont déjŕ dans la voiture et allez hop, en ce beau jeudi, je boucle et direction le sud pour un super long week-end jusqu'ŕ lundi dans mon jardin secret, sur les bords de la Loire :-).  Il n'y a pas que les échecs dans la vie, m'enfin !!!

Dans cette belle région d'Anjou, les gens boivent un déllcieux Saumur Champigny et parlent un excellent français. Mais ils ont un peu de mal ŕ comprendre les usages chtimi et l'accent chtimi. C'est un problčme.  Il va falloir les initier. Leçon N°1, petite devinette chti : "M et Mme BIEREKEJPREFER" ont un fils? Quel est son prénom ?"

 

 

Bonne semaine ŕ tous !

Prochain RDV sur ce site : le lundi 18 juin 2007

 

 Semaine du 4 au 10 juin 2007 Posté le : 03-06-2007

 

  La pensée de la semaine :

 

Dieu merci, les échecs ne sont pas une science définitive

mais un ętre vivant qui se développe sans arręt.

Reuben FINE

(Les idées cachées dans les ouvertures d’échecs)

 

   Top 12 ?

 

Aprčs la parution de mon article de la semaine derničre intitulé " 16 équipes en 11 matchs, l’incohérence ", le président de la Fédération Jean-Claude MOINGT m’a téléphoné pour m'en parler. Il estime lui aussi que la formule ŕ 16 n’a jamais été satisfaisante. Il m'apprend qu'il a d'ailleurs envisagé et proposé cette modification dčs le début de son mandat. Bonne nouvelle ! Pourvu que le Comité Directeur partage lui aussi ce point de vue : peut-ętre aurons-nous prochainement un championnat national cohérent sur la base d’un authentique Top 12 ! 

 

    Top 16 !

 

Ce vendredi, j’ assiste ŕ la 9čme ronde du Top 16. C’est ŕ Clichy, dans les salons feutrés d’un grand hôtel que se tient l'événement. Seul petit bémol : peut-ętre que les joueurs auraient apprécié quelques m˛ supplémentaires. Mais, męme si l’on se sent un peu ŕ l’étroit, tout est vraiment parfait, sous l’arbitrage vigilant mais toujours bienveillant de Nadir Bounzou et Georges Bellet et sous la direction de Jean-Christophe Basaille, qui pense ŕ tout. L'accueil Clichois est ŕ la hauteur. Les quelques spectateurs peuvent déambuler en silence dans les salles ou suivre la retransmission sur écran en papotant. Un vaste hall et de confortables fauteuils sont  ŕ la disposition des joueurs et des spectateurs qui souhaitent étudier les parties achevées...ou tout simplement parler échecs. L’ambiance est bon enfant et des spectateurs assistent aux analyses. C’est intéressant. Une bien belle phase finale ! Les compétitions par équipes, c’est vraiment le…top :-) ! A l'issue de cette saison 2006/2007, qui ŕ mon avis fut palpitante et magnifique, Clichy est le club champion de France, Cannes est vice-champion. Tous les  résultats en cliquant ici.

 

  Démission de Jean-Paul TOUZE

 

Jean-Paul TOUZE, président de la Commission d’Ethique et d’Appel, a présenté sa démission. Il cite JP Chevénement : "'un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne" et  ajoute simplement  :  "je souhaite avoir les mains libres pour défendre les intéręts d'un jeune joueur de mon club".

Rappelons que toute fédération sportive est dotée d’une filičre disciplinaire. Trčs sommairement, le systčme disciplinaire de la FFE est ainsi constitué : les plaintes sont reçues par un Instructeur Fédéral, qui prépare les dossiers. L’organe qui juge en premičre instance s’appelle " Commission de Discipline ". La Commission d’Ethique et d’Appel, que présidait JPT, est l’organe supręme.

La nomination de Jean-Paul TOUZE était récente. Aprčs de bons et loyaux services, le président Jacques LAMBERT a quitté la fonction en janvier 2007, ŕ l’issue de son mandat. Pour lui succéder, Jean-Paul TOUZE avait été choisi, ses compétences d’ordre juridique étant reconnues. De plus, tout le monde se souvient qu'il avait su faire preuve de panache durant les derniers mois de vie du président de la Fédération, Jean-Claude Loubatičre, et il avait agi avec tact et cordialité pour que les tensions passées ne soient plus qu'un lointain souvenir, afin de réconcilier la famille des joueurs d'échecs. Sa nomination récente ŕ un poste fédéral de haut niveau était donc largement consensuelle. 

Sa démission constitue une incroyable surprise. C’est un coup dur pour la filičre disciplinaire : d’une part, il est toujours souhaitable que les postes de haut niveau  s’inscrivent dans la durée. D’autre part, pour que cette commission soit ŕ nouveau au complet, il faudra probablement attendre la prochaine Assemblée Générale, qui est l'instance qui désigne les membres sur proposition du Comité Directeur, par conséquent  il semble bien que cette Commission  devra se débrouiller pour fonctionner avec un nombre pair de membres ( 4 au lieu de 5 : Mlle Muller, M. Barbier, M. Benitah et M Thiel) alors que des dossiers importants sont en instance.  

 

JP TOUZE

  La Ministre des Sports

 

Roselyne BACHELOT, notre nouvelle ministre de tutelle, a prononcé son premier discours dans les locaux du CNOSF. Elle a exposé quelques unes de ses idées concernant l’avenir du sport en France.

Pour lire le discours en entier, cliquez ici.

 

Rapide analyse personnelle de quelques points :

  • Pour notre ministre, la parité homme-femmes chez les dirigeants des fédérations sportives est considérée comme un impératif pour 2009. Cet objectif trčs proche  posera un problčme car dans le monde des échecs, il y a trčs peu de femmes. Il faudra que se manifestent des volontaires compétentes et motivées susceptibles d’occuper la moitié des postes (pour la FFE : 14 femmes pour 28 postes). Faute de quoi, le risque est grand : pour obtempérer, la F.F.E va devoir trouver des figurantes qui accepteront mollement, gentiment et sans passion d’ętre élues au Comité Directeur. Pas pour travailler, pas pour avoir des idées, pas pour conduire des projets. Juste pour qu’on place leurs noms dans un organigramme, comme des potiches ou des bénis-oui-oui. Si tel est le cas, hélas la parité hommes-femmes, certes souhaitable, ne sera pas un facteur de progrčs mais un facteur de régression. Les ligues régionales (organes déconcentrés de la Fédé) auront également beaucoup de mal ŕ trouver des dirigeantes ŕ hauteur de 50%. 2009 ne sera pas facile...
  • Roselyne Bachelot évoque des "Ecoles de Management du Sport ". Certes, le " cadre dynamique " est ŕ la mode, y compris dans le monde du sport. Mais espérons qu'elle n'oubliera pas que c'est aussi et surtout en s'appuyant sur les principes fondamentaux de notre chčre Loi de 1901 et sur les bénévoles, qui sont l'âme de la vie associative, que doit s'envisager l'avenir des fédérations sportives. Le sport n'est pas un business.
  • Le sport ŕ l’école tient une grande place dans le discours de la ministre. Il faut s'en réjouir, car notre discipline (dont les qualités éducatives sont reconnues) mérite incontestablement de s’installer ŕ l’école. Espérons que cela n'en restera pas au stade du simple discours. Les échecs y trouveront-ils durablement leur place dans un véritable dispositif de grande ampleur, ŕ l'instar de ce qui existe par exemple en Turquie ?  Il faudra pour cela que notre ministre de tutelle  donne l'indispensable coup de pouce en étroite collaboration avec le ministčre de l'Education Nationale. Mais estime-t-elle que nous pratiquons un sport ? Tous les joueurs d'échecs suivront cette évolution avec intéręt. 
  • Quant aux synergies entre le monde du sport et celui de la santé, tout reste ŕ faire en ce domaine au sein de ce méga-ministčre tout neuf. Peut-ętre est-ce une opportunité pour les échecs ? On ne sait pas, car tout n'a pas encore été dit. Quand męme, si un sport est bien placé pour trouver sa place dans ce new deal, c’est peut-ętre bien le nôtre : les bienfaits du roi des jeux sont incontestables. Un exemple entre mille : pour lutter contre les problčmes liés ŕ la maladies d’Alzheimer, il est scientifiquement prouvé que la pratique du roi des jeux est bénéfique.
  • Haut niveau : Roselyne BACHELOT veut dégager des moyens financiers supplémentaires en faveur de l’élite dans le cadre du PNDS. Tant mieux : les champions doivent faire l'objet de toutes les attentions, car pour progresser tout sport a besoin d'une élite qui nous hisse vers le haut. Néanmoins, espérons que pour la ministre la priorité financičre sera les actions en faveur de la masse des sportifs, des joueurs qui fréquentent les clubs, tous les clubs, męme les plus modestes.
  • Elle promet de consolider le statut des 1600 emplois placés auprčs des fédérations. Un peu étonnant, car en męme temps M. Darcos, le ministre de l'Education Nationale, déclare par exemple qu'il veut revoir le "problčme des enseignants qui ne sont pas dans des classes". Bof, de toutes façons, actuellement les échecs ne sont pas vraiment concernés (zéro poste !) mais qui sait ? Peut-ętre qu’un jour…
  • Et les arbitres, alors ? Elle ne nous a pas oubliés. Un formidable premier pas a été fait grâce ŕ JF LAMOUR : désormais, un arbitre dans l’exercice de ses fonctions accomplit une tâche de service public, avec tout ce que ça implique. Mais chacun le sait, il faut aller plus loin, car de nombreuses zones d’ombre subsistent. La nouvelle ministre déclare vouloir clarifier la situation des arbitres bénévoles et professionnels.

 

Notre nouvelle ministre vient d'arriver. Souhaitons lui bonne réussite...et espérons qu'elle sera ŕ l'écoute des joueurs d'échecs, comme le furent MG Buffet puis JF Lamour. A suivre. Un discours d’intronisation alors que nous sommes au coeur de la campagne électorale pour les législatives, on ne sait jamais exactement comment cela va se traduire dans les faits. Alors, on verra bien. Wait and see...

 

  Etienne BACROT n'ira pas ŕ Mexico

 

Championnat du monde : le tournoi des candidats se tient actuellement ŕ Elista. Objectif : se qualifier pour Mexico. Pour Etienne BACROT, ça a mal tourné, hélas. Il a fait un "grand roque" : trois bulles successives. Rideau. Tournons la page et oublions ça, il fera mieux la prochaine fois, c'est sűr ! 

 

 

Bonne semaine ŕ tous !

 

 Semaine du 28 mai au 3 juin 2007 Posté le : 25-05-2007

 

  La pensée de la semaine

 

Expérience : nom dont les hommes baptisent leurs erreurs

 

Oscar WILDE

 

 

 

  Aix-les-Bains : une opportunité pour les jeunes

 

Les jeunes joueurs d'échecs peuvent participer au championnat de France ŕ Aix-les-Bains en profitant d'une organisation bien structurée.  Pour en savoir plus, lire les deux  messages (en pdf) que la Fédé a envoyés  :

- "Le club jeunes"  :   Cliquez ici

Mais bien sűr, Aix-les-Bains, ce n'est pas seulement pour les jeunes. C'est une ville formidable, propice aux loisirs en général et au roi des jeux en particulier. Quant au championnat de France individuel, c'est le grand rendez-vous annuel des échecs, la grand-messe, la fęte !   

-Bulletin d'inscription : cliquez ici

 

  Championnat de France par équipes  : derničre ligne droite

 

Du 31 mai au 3 juin se tiendra la phase finale du Top 16, saison 2006/2007. A ne pas manquer !  Dans la "poule haute", jusqu’ŕ la derničre minute, on suivra avec une attention particuličre le parcours du club de Cannes, qui va peut-ętre enfin devenir champion…mais il faudra, notamment, résister ŕ Clichy et ŕ Paris Chess XV.  Intéressant ! Evoluent également en " poule haute " : Gonfreville, Mulhouse, Antibes, Bischwiller, Evry. En "poule basse", on suivra Vandoeuvre, Paris Chess Club, Montpellier, Marseille, Strasbourg, Drancy, Metz, Nancy.

 

  Un point de vue sur le championnat de France : 8 échiquiers, 16 équipes...

 

  • 8 échiquiers : l'harmonie. Sur le plan technique, notons un fameux point positif  : la F.F.E est enfin revenue comme jadis ŕ un nombre pair d'échiquiers. C'était une  bizarrerie ŕ la française : 9 échiquiers pour un match d'échecs par équipes, quel gag  !  N'est-il pas logique d'accorder ŕ chaque équipe le męme nombre de fois les noirs et les blancs ? Pour la saison 2006 /2007, aprčs tant d'années ŕ 9, cette anomalie a enfin été corrigée. Bravo !
  • 16 équipes en 11 matchs : l'incohérence.  Au sommet de la pyramide du championnat de France par équipes,  ŕ  l'issue de la premičre moitié du championnat, 8 équipes vont en "poule haute", 8 vont en "poule basse". N’est-il pas dommage d’utiliser ŕ leur endroit le triste terme de " poule basse " ? Quel étrange systčme !  Sur le plan sportif, c'est une anomalie. Personnellement,  j'ai toujours été franchement contre : quand on veut 11 matchs, on fait un championnat comprenant 12 équipes, et quand on veut 16 équipes, on joue 15 matchs. C'est lisible, c'est cohérent, et c'est de cette façon que doit s'organiser un championnat national conforme aux usages sportifs. Pourquoi les CDFFE successifs ont-ils toujours soutenu ce systčme compliqué ?  Hier comme aujourd'hui, cela semble  figé.  Męme Loulou, qui était ŕ l'origine de cet étrange systčme, refusait d'en débattre. Pas question d'y  toucher  !  L'équipe dirigeante actuelle l'a reconduit, tel quel. Un championnat national digne de ce nom n’impose-t-il pas que  les équipes en lice se rencontrent toutes entre elles ? Cette rčgle sportive immuable est contournée par les joueurs d'échecs : on admet 16 équipes dans le Top mais pour ne pas avoir 15 matchs sur les bras, on "évacue" la moitié de l'effectif en milieu de parcours !  Quelle incohérence ! Et en plus le vocabulaire employé ("poule basse") est plutôt désobligeant et franchement maladroit. Il faudrait basculer vers  un authentique  Top 12 , mais dans le microcosme échiquéen les forces d'inertie sont souvent plus puissantes que la logique sportive.  Préservation d'intéręts immédiats de quelques clubs  ou construction par et pour la Fédération d'une réelle identité sportive durable et  porteuse d'avenir, un choix devrait s'imposer me semble-t-il. Parlons net :   tant que la logique des clubs aura plus d'importance que la logique sportive, on en restera au "16 en 11".  Autant jouer du bignou  devant la Tour Eiffel en attendant qu'elle se mette ŕ danser la samba ! 

 

 Hicham a pris une Dame

 

Le GM Hicham HAMDOUCHI (le meilleur joueur d'échecs du continent Africain) vient de se marier.  Meilleurs voeux de bonheur ! Plus de photos, plus d'infos : ne manquez pas de visiter  Maroc Echecs en cliquant ici

 

  Championnat de France des non-voyants

 

Pour tout savoir sur le championnat, allez sur ECHECS MAG en cliquant ici

 

  L'histoire drôle  du week-end :

 

-Dis, grand-pčre, ça coűte cher un mariage ?

-Ben, j'sais pas, je paye encore.

 

 

 Semaine du 21 au 27 mai 2007 Posté le : 20-05-2007

 

  La pensée de la semaine :

 

 

Les échecs, une merveilleuse maîtresse

Bent Larsen

 

   Mitropa Cup : ils ont gagné !

L'équipe de France hommes, pilotée par Jean-Marc DEGRAEVE, vient de gagner la MITROPA CUP.  Bravo aux M.I Feller, Le Roux, Marzolo et Wirig !

Pour voir les résultats complets ainsi que les parties (de quoi se régaler, vraiment) ne manquez pas d'aller faire un petit tour sur le site officiel :  cliquez ici

 

  Harry Potter

A l’occasion d’une petite virée au Royaume Uni, sur la terre de mes ancętres, surprise ! Savez-vous ce qu'on y achčte pour gâter les enfants chez les sujets britanniques branchés ? Le cadeau ŕ la mode, c’est le " Harry Potter step by step chess manual ". Tout ce qu’il faut (un cédérom)  pour apprendre les rčgles puis pour gravir tous les échelons initiatiques vers la parfaite maîtrise...comme par magie :-).  Outre-Manche, on assiste semble-t-il ŕ un réel engouement pour ce cadeau.  Espérons qu'il en sera de męme en France et qu'il y  aura encore beaucoup d'autres bouquins et de films du petit sorcier ŕ lunettes rondes...

 

 

 

Harry Potter step by step chess Manual

 

 Romain Edouard

Une interview vidéo du jeune mais ô combien valeureux vainqueur du grand prix de Bordeaux juste aprčs sa finale est ŕ voir sur DiagonaleTV.  Cliquez ici  www.diagonaletv.com

 

   Au revoir et merci

Notre ministre de tutelle, Jean-François LAMOUR, vient de céder son fauteuil. Pour nous les joueurs d'échecs (qui ne prenons pas ŕ la légčre le fait d'ętre reconnus en tant que sportifs comme les autres), ce Ministre a joué un rôle non négligeable : il est celui qui a confirmé (donc consolidé) notre identité sportive naissante. Merci ! L'Histoire des Echecs en France retiendra que nous avons eu successivement  deux Ministres des Sports  qui ont pris la peine d'écouter et de comprendre les joueurs d'échecs  : Marie-George BUFFET (une ministre de gauche, grâce ŕ qui la F.F.E a pu recevoir l'agrément sportif) puis Jean-François LAMOUR (un ministre de droite, qui a reconduit l'agrément en janvier 2005).

Contrairement ŕ ce qu'ont pu croire ou dire les uns et les autres dans le microcosme échiquéen, la reconduction n'est ni automatique, ni gagnée d'avance. Ce dossier de demande de reconduction, validée par M.Lamour, fut l'une des derničres réalisations de l'équipe fédérale sortante. Cette consolidation dans le monde sportif fut la conséquence d'un travail positif, assurément. Pourtant, peu ŕ peu, curieusement, dans l'inconscient collectif des joueurs d'échecs, l'agrément sportif, tel qu'il fut obtenu et tel qu'il fut reconduit, en vint ŕ ętre considéré comme un acquis insuffisant !  Incroyable. Et ŕ l'approche des élections fédérales ayant suivi le décčs de Jean-Claude Loubatičre, on a vu monter inexorablement chez les joueurs d'échecs une étrange tendance ŕ penser de façon diffuse mais tenace un truc du genre  "les échecs ne sont qu'une fédération agréée, bof, ceux qui étaient ŕ la tęte de la FFE n'ont obtenu que l'agrément et ils s'y accrochent, quel immobilisme, ils n'ont męme pas réussi ŕ faire de la F.F.E une fédération délégataire, ces incapables n'ont męme pas été foutus de faire cette démarche, pouah" !  C'est lamentable, mais c'est la vie. On ne peut pas en vouloir ŕ ceux qui ont pensé ainsi. Cela témoigne tout simplement d'une singuličre et navrante méconnaissante du dossier et des réalités.

De Jean-François LAMOUR (qui dans sa jeunesse  fut un sportif de haut niveau, escrimeur d'exception)  je garderai notamment en souvenir les remarquables Etats Généraux du Sport qu'il a vaillamment conduits en décembre 2002. Un grand souvenir pour moi, qui avais l'honneur d'ętre en ce grand moment ŕ Paris avec Feu Jean-Claude Loubatičre.

C'est notamment en examinant de tels événements que l'on peut mesurer l'immensité du travail accompli par notre regretté président Loubatičre : aprčs plus de 80 années d'existence, je crois que c'était la premičre fois que la F.F.E pouvait apporter sa contribution et siéger lors de travaux de cette envergure sur la scčne nationale. Historique ! La modestie du président ainsi que notre indéniable faiblesse en matičre de "com" ne nous a pas permis de mettre en valeur tout cela. Cet épisode est d'ailleurs typique et caractéristique de l'ancien Bureau Fédéral :  nous nous occupions davantage du travail de fond, dans l'arričre-boutique, que de la vitrine ! Pourtant, non sans fierté, j'éprouve le sentiment que la "contribution F.F.E" dans le cadre de cette réflexion nationale ne fut pas anodine ;-). Allons bon, j'arręte lŕ : le passé, tout le monde s'en fout. Mais quand męme, pour ce passé pas si lointain, pour votre soutien au jeu d'échecs (un noble sport de combat, comme l'escrime !), pour ces Etats Généraux et pour cette reconduction :  merci, Monsieur Jean-François Lamour !

 

 Vétérans

Une initiative heureuse et trop rare : un tournoi de vétérans ! A Muret, du 28 au 3 mai 2007. Avec une cadence traditionnelle, tranquille, loin des agitations du Rapid Chess et des incréments Fischer  : l'immuable "40 coups en deux heures, puis une heure au KO". Classique. Et en plus, il n'y aura pas de jeunes :-) !  On les aime bien les jeunes, mais ils ont de vilaines manies, notamment celle d'écrabouiller les anciens sur l’échiquier, et vraiment ça énerve ! Alors, une seule solution : les tournois de vétérans ! Et toc ! 

Renseignements et inscriptions: Pierre Fabre 06 62 49 75 02

 

  Matchs des candidats : allez Etienne !

A compter de ce 26 mai 2007, tous nos regards seront tournés vers Elista, oů se disputera le tournoi des candidats. Parmi ces artistes, un certain Magnus CARLSEN (encore un jeune, grrr :-) !) va sans nul doute défrayer la chronique. Un seul de  nos compatriotes est parvenu ŕ se hisser jusque lŕ. Le Picard  Etienne BACROT défendra les couleurs de la France. Premičre étape pour lui : Gata KAMSKI. Pas facile, mais jouable. Savez-vous qu'il y aura aussi ŕ Elista un autre français en lice...ou plutôt en coulisses ? Il s'agit de Boris SPASSKY, qui siégera en commission d'appels. L'arbitrage sera assuré par  Andrzej FILIPOWICZ (Pologne).  J'ai eu l'occasion de converser ŕ plusieurs reprises avec lui du temps oů je participais aux Congrčs de la FIDE. L'Europe de l'Est est depuis des lustres une  pépiničre de grands arbitres. Andrzej est un homme de grande valeur, cultivé et compétent. De plus, ce fin connaisseur des rčgles du jeu est sympa et toujours souriant ! Un bon arbitrage, ça compte, mais bien sűr ce n'est pas l'essentiel :  Etienne, on est avec toi !

 

 

Bonne et joyeuse semaine ŕ tous !

 

    2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15 

1.703 sec